Gouvernance

Une gouvernance équilibrée au service du développement du Groupe

La gouvernance de Virbac repose sur des principes qui contribuent à maintenir l’équilibre nécessaire à la performance et au bon développement du Groupe.

Séparation des pouvoirs et collégialité
Depuis 1992, Virbac a adopté une séparation entre les fonctions de direction stratégique et opérationnelle exercées par le directoire, et le contrôle de cette gestion dévolu au conseil de surveillance. Cette organisation répond au souhait d’équilibre des pouvoirs entre les fonctions exécutives et de supervision. Elle implique un dialogue régulier et efficace entre le directoire et le conseil de surveillance ainsi qu’une confiance mutuelle.
La collégialité est un principe d’organisation clé de la gouvernance de Virbac. Le fonctionnement de ces deux organes sociaux, conseil de surveillance et directoire, repose sur la recherche d’une position partagée par leurs membres respectifs et sur une prise de décision collective, résultat d’un véritable travail d’équipe.

Des dirigeants engagés et expérimentés
La gouvernance de Virbac s’appuie sur des organes sociaux resserrés, composés de personnes fortement et durablement engagées. Leur expérience professionnelle couvre de nombreux aspects de la gestion courante d’un grand groupe international. Tous les membres du conseil de surveillance, à l’exception d’un, sont des dirigeants d’entreprise ayant une longue expérience de la gestion opérationnelle. L’engagement des dirigeants de Virbac, qu’il s’agisse des membres du conseil de surveillance ou des membres du directoire, repose sur une implication dans la durée, au service de la stratégie à long terme du Groupe. Par ailleurs, l’implication des membres du conseil de surveillance et du censeur de Virbac ne se limite pas à leur participation active au cours des débats formels du conseil. Elle prend également la forme d’échanges informels réguliers et de réunions ad hoc ponctuelles lorsque les circonstances l’exigent.

Une gouvernance en constante amélioration
Virbac suit les recommandations du Code de gouvernement d’entreprise Afep-Medef. Le Groupe continue à améliorer ses pratiques de gouvernance. Un représentant des salariés a ainsi été nommé en 2018 conformément aux dispositions de la loi du 17 août 2015 “relative au dialogue social et à l’emploi”. Dans certains cas, Virbac dépasse les objectifs fixés par le Code Afep-Medef, notamment en ce qui concerne la représentation entre les femmes et les hommes, le conseil de surveillance étant composé de quatre femmes (dont la représentante des salariés) et de trois hommes.

Directoire
Le directoireLe directoire

Habib Ramdani

Directeur des Affaires Financières Groupe

Membre du directoire depuis 2016

Sébastien Huron

Président du directoire (depuis 2017)

Vétérinaire
Membre du directoire depuis 2012

Christian Karst

Directeur général et directeur du Développement

Vétérinaire
Membre du directoire depuis 1996

Jean-Pierre Dick

Chargé des projets spéciaux et président de la Fondation d’Entreprise Virbac

Vétérinaire
Membre du directoire depuis 1996

Sa mission est d’assurer la direction stratégique et opérationnelle du groupe Virbac. Il est composé de quatre membres qui collaborent étroitement et prennent leurs décisions de manière collégiale. Ce fonctionnement favorise la réflexion commune et la recherche d’un consensus.

Que ce soit pour la vision long terme ou les besoins opérationnels, les échanges entre les membres du directoire sont fréquents et ne se limitent pas aux réunions formelles du directoire. Cette organisation flexible permet d’atteindre un niveau de réactivité élevé dans la prise de décisions stratégiques.

Le directoire rend compte de ses travaux au conseil de surveillance et soumet à son approbation formelle toute opération stratégique du Groupe.

Il s’appuie dans ses travaux sur un dialogue régulier avec les membres du comité stratégique. Outre les membres du directoire, ce dernier regroupe les neuf directeurs fonctionnels et les cinq directeurs de zone du Groupe.

Conseil de surveillance

Il assure le contrôle permanent de la gestion du directoire, l’examen régulier des comptes et de tous les projets et investissements significatifs. Le conseil de surveillance est composé de huit membres dont quatre membres indépendants :

 

Marie-Helene-Dick.jpgMarie-Hélène
Dick-Madelpuech

Présidente

Grita LoebsackGrita-Loebsack.jpg 

Représentant permanent
de la société Galix Conseils
Membre indépendant

Sylvie GueguenSylvie-Gueguen.jpg

Représentante
des salariés

Solène MadelpuechSolene-Madelpuech.jpg

Membre

Philippe CapronPhilippe-Capron.jpg

Membre indépendant

Olivier BohuonOlivier-Bohuon.jpg

Représentant permanent
de la société OJB Conseil
Membre indépendant

Pierre-Madelpuech.jpgPierre Madelpuech

Vice-président

Cyrille_Petit_90px.jpgCyrille Petit

Membre indépendant

 

 

Censeur

Xavier-Yon.jpgXavier Yon

Représentant permanent de la société
Xavier Yon Consulting Unipessoal Lda

 

Le conseil de surveillance s’appuie dans ses travaux sur deux comités spécialisés, le comité d’audit et le comité des rémunérations. Il est assisté d’un censeur, Xavier Yon, qui dispose d’une voix consultative.

Autres comités

COMITE D'AUDIT

Le comité d'audit est chargé :

  • de s'assurer du suivi du processus d’élaboration de l’information financière ;
  • de s'assurer de l'existence et de l'efficacité des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques ;
  • d’émettre une recommandation sur les commissaires aux comptes proposés à la désignation par l’assemblée générale ;
  • du suivi de la réalisation par les commissaires aux comptes de leur mission ;
  • de s’assurer du respect par les commissaires aux comptes des conditions d'indépendance ;
  • d’approuver la fourniture par les commissaires aux comptes de services non interdits autres que la certification des comptes ;
  • de rendre compte au conseil de surveillance de l’exercice de ses missions.

Il est constitué de Philippe Capron, président, Cyrille Petit et Pierre Madelpuech.
 

COMITE DES REMUNERATIONS

Le comité des rémunérations a pour principales missions :

  • de formuler des recommandations et propositions concernant la rémunération des membres du directoire ;
  • d’être informé de la politique générale des ressources humaines du Groupe et plus spécifiquement la politique de rémunération des principaux dirigeants du Groupe ;
  • d’examiner les propositions et conditions d’attribution des plans d’actions de  performance ;
  • de formuler des propositions concernant les montants des jetons de présence des membres du conseil de surveillance.

Il est constitué de Marie-Hélène Dick-Madelpuech, présidente, Olivier Bohuon et Grita Loebsack.
 

CENSEUR

Xavier Yon, représentant permanent de la société Xavier Yon Consulting Unipessoal Lda.
 

COMMISSAIRES AUX COMPTES

La société Deloitte & Associés, représentée par Philippe Battisti.
La société Novances-David & Associés, représentée par Jean-Pierre Giraud.