Protéger le vivant

Toutes les formes de vie sont interconnectées. De par sa forte interaction avec l’homme et l’environnement, la santé animale est aujourd’hui au cœur de la santé des écosystèmes. Vétérinaires, éleveurs et propriétaires d’animaux ont en cela une mission essentielle de préservation de la planète.

La démarche One Health prône le renforcement à l’échelle mondiale de la collaboration des professionnels de la médecine humaine, vétérinaire et de l’environnement, pour une approche globale et préventive de la santé. Le principe ne se limite pas aux zoonoses, mais englobe l’ensemble des pathologies ayant un impact sur la santé publique et la sécurité alimentaire.

FAIRE PROGRESSER LA SCIENCE VÉTÉRINAIRE

Au sein du Comité One Health de la WSAVA (World small animal veterinary association), Virbac collabore à l'élaboration d’informations et de ressources pédagogiques à l’appui des vétérinaires pour animaux de compagnie à travers le monde. Ce Comité s’assure de la prise en compte de l’interface homme-animal de compagnie dans le programme global One Health au travers d’actions comme l’organisation d’un symposium sur l’obésité chez l’homme et l’animal de compagnie ou la rédaction de publications scientifiques sur les zoonoses.

Virbac est également partenaire de l’ABCD (European advisory board on cat diseases). Ce groupe d’experts européens en immunologie, vaccinologie, diagnostique et médecine clinique féline publie des recommandations, établies sur la base des dernières connaissances scientifiques et de leur propre expérience, qui font référence au sein de la communauté scientifique et des praticiens vétérinaires. Une manière pour Virbac de contribuer à la promotion de la prévention et des bonnes pratiques de gestion des principales maladies infectieuses félines en Europe.

https://www.wsava.org/

PROPOSER DES SOLUTIONS CONCRÈTES CONTRE LES ZOONOSES

Leishmaniose, leptospirose, rage… Virbac développe une approche globale des maladies transmises de l’animal à l’homme, qui combine programmes de recherche, solutions de diagnostic, outils de prévention, traitement médicamenteux et programmes de formation. Un exemple ? La leishmaniose, une maladie mortelle présente dans plusieurs régions du globe et qui affecte, rien qu’en Europe, 2,5 millions de chiens. Depuis 20 ans, Virbac s’engage à l’échelle mondiale pour mieux connaître la maladie et la combattre. Le Groupe contribue à l’édition de recommandations et publications scientifiques liés à la leishmaniose et à diffuser les connaissances sur la maladie comme lors du dernier congrès mondial WorldLeish, en rassemblant des experts mondiaux des leishmanioses humaine et canine pour un atelier d’information destiné aux médecins et vétérinaires. Virbac a également développé des outils de prévention, de diagnostic et de traitement de la leishmaniose canine et proposé dès 2011 le premier vaccin à AMM européenne et en 2017, le premier médicament enregistré au Brésil pour le traitement des chiens.

RAISONNER L’USAGE DES ANTIBIOTIQUES

A l’heure où se construisent les protocoles d’usage raisonné des antibiotiques en médecine vétérinaire, Virbac apporte sa pierre à l’édifice pour faire face à l’enjeu planétaire de l’antibiorésistance. Dans le domaine des animaux de compagnie, l’ambition du Groupe est de fournir des molécules à large spectre de première intention. Le Groupe fournit par ailleurs des méthodes alternatives à l’utilisation d’antibiotiques, comme les shampoings désinfectants pour maintenir l’équilibre microbien de la peau. Dans le domaine des grands animaux, Virbac s’efforce de favoriser l’usage des traitements antibiotiques individuels, associés à des tests diagnostic, pour soigner et faciliter la récupération fonctionnelle. En parallèle, le Groupe promeut la mise en place de protocoles préventifs. Ainsi vaccination et micronutrition ont toute leur place dans cet usage raisonné des antibiotiques. La vaccination des vaches quelques semaines avant la mise bas, par exemple, permet de protéger leur petit contre la diarrhée néonatale qui reste la première cause de mortalité du veau. Autre exemple : la micronutrition à base d’oligo-éléments administrée à des moments clés permet de mieux gérer le stress oxydatif, d’améliorer la résistance aux maladies et l’efficacité de la reproduction.

LA SANTÉ ANIMALE AU CŒUR DE LA SANTÉ DES ÉCOSYSTÈMES

Dans le cadre de sa mission de sensibilisation du grand public à la santé animale, la fondation Virbac soutient depuis 2015 un programme One Health dans le parc national de Gonarezhou au Zimbabwe. Une action de terrain qui associe la conservation et la santé de la faune au développement socio-économique des communautés locales.  

Assurer la qualité de vie de l'animal

Préserver le lien homme-animal

Soutenir l'élevage durable