Animaux de production

Pour des animaux en pleine santé et une production de qualité, Virbac favorise les pratiques de prévention et individualise les traitements. Une approche qui s’adapte aux besoins et contraintes des différents types d’élevage, partout dans le monde.

De l’éleveur indien qui ne possède que quelques vaches, à une intégration asiatique qui gère plus de 200 000 truies ou une exploitation bovine mexicaine avec plus de 300 000 têtes de bétail… chaque jour, Virbac s’adapte à la diversité des espèces et techniques d’élevage. L'objectif du Groupe est de développer la gestion transversale des maladies pour répondre aux enjeux majeurs de l'élevage d'aujourd'hui en combinant diagnostic, services et médicaments. Cette approche durable vise à favoriser les protocoles de prévention, de micronutrition, de prise en compte du bien-être animal dans l'élevage, tout en s’appuyant sur une utilisation raisonnée des antibiotiques.

LES VACHES EN BONNE SANTÉ PRODUISENT UN MEILLEUR LAIT

Parce que des vaches en pleine forme produisent du lait de qualité, Virbac fait de leur santé et de leur bien-être une priorité. Le programme Target 150™, dédié aux professionnels de la filière vise à apporter des solutions intégrées et des protocoles pour une production de lait plus qualitative et durable. Conçu avec le concours de scientifiques et praticiens de plusieurs pays, Target 150™ met l’accent sur les 150 jours les plus critiques du cycle de production laitière. Cet outil de suivi du cheptel et d’aide au diagnostic et à la décision est assorti d’un programme de formation. Il repose sur 4 piliers fondamentaux que sont le bien-être animal, l’alimentation, la reproduction et la qualité du lait. Partie intégrante du programme, le Virbac Dairy Symposium rassemble périodiquement les experts mondiaux du secteur pour familiariser les éleveurs aux technologies d’avenir.

LA SANTÉ DES VEAUX : L’AVENIR DU TROUPEAU

Durant ses premières semaines de vie, le veau est tributaire des anticorps maternels contenus dans le colostrum avant que sa propre immunité se mette progressivement en place. De ce fait, le veau nouveau-né est particulièrement sensible aux agressions du milieu extérieur. Pour lutter contre les pathologies dominantes en élevage, notamment les maladies respiratoires et les entérites néonatales, Virbac propose une gestion globale de la santé du veau qui intègre outils de diagnostic, de prévention (antiparasitaires, vaccins) et soins (réhydratants, antibiotiques…). Virbac accorde une attention particulière à la prévention des diarrhées néonatales, première cause de mortalité des veaux avant l’âge d’un mois. La vaccination des vaches gestantes contre les principaux agents pathogènes (Rotarovirus, Corovirus, E.Coli) augmente la quantité d'anticorps dans le colostrum et procure une immunité passive au veau dès son plus jeune âge. La vaccination réduit la sévérité des diarrhées néonatales, leur durée et, en diminuant l’excrétion des agents pathogènes dans l’environnement, elle limite la pression d’infection pour les autres veaux.  

LA MICRONUTRITION PLUTÔT QUE LA MÉDICATION

Limiter le recours à des molécules exogènes (en particulier les antibiotiques) en soutenant les processus naturels de l’organisme grâce à l’apport d’oligo-éléments : c’est l’objectif de la micronutrition. Comme pour les hommes, ces nutriments sont en effet essentiels dans les mécanismes de réponse immunitaire comme pour le développement de l’animal, qu’il s’agisse de vaches, porcs, moutons, poissons… Le zinc, le cuivre, le manganèse et le sélénium notamment, sont les composants d'une grande variété d'enzymes qui favorisent le métabolisme, la croissance, la production et la reproduction. L’alimentation quotidienne des animaux d’élevage ne suffit pas toujours à leur apporter ces composants, en particulier à certains moments critiques de leur vie (accouplement, mise-bas et tarissement par exemple). Un programme de supplémentation en oligo-éléments à haute biodisponibilité permet de répondre aux besoins nutritionnels accrus de l’animal dans ces moments clés. Afin d’optimiser leur absorption, Virbac développe des formes injectables qui assurent une meilleure disponibilité pour chaque animal et une meilleure gestion des antagonismes minéraux complexes dans le tube digestif des animaux.

DES SOINS SPÉCIFIQUES POUR DES MOUTONS EN PLEINE FORME

Avec un cheptel qui compte aujourd’hui plus d’un milliards de têtes, le mouton est présent sur les cinq continents, principalement en Asie et Océanie, Chine et Australie en tête. Afin de protéger les troupeaux des principales maladies infectieuses ainsi que des parasites tels que les vers, mouches et poux, Virbac offre aux vétérinaires et éleveurs une gamme complète de produits comprenant antiparasitaires, vaccins, anti-infectieux ainsi que des compléments alimentaires. Le soin particulier apporté à la santé des brebis gestantes est clé pour une gestion durable du troupeau. Répondre aux besoins sanitaires, physiques et nutritionnels de la brebis, c’est s’assurer du bon déroulement des mises bas, permettre un rétablissement rapide des mères et veiller à la santé des agneaux nouveau-nés. A minima, la prise en compte de ces besoins implique, dans les derniers mois de gestation, une protection contre les parasites, la vaccination contre les principales maladies infectieuses et une supplémentation en oligo-éléments. 

ÉLEVAGE PORCIN : LA PRÉVENTION AVANT TOUT

L’un des défis actuels des professionnels de la filière porcine est de préserver la productivité des élevages tout en réduisant l’usage des antibiotiques. Virbac accompagne vétérinaires et éleveurs avec des solutions techniques et des formations sur les conduites d’élevage qui privilégient la prévention sanitaire (aménagement des espaces) et médicale grâce à la vaccination, la micronutrition et une meilleure gestion de la reproduction notamment. Virbac apporte pour cela des réponses visant à lutter contre les principales maladies susceptibles de toucher les élevages porcins :

  • des vaccins, en particulier en Asie du Sud-Est et en Amérique latine ;
  • des solutions pour aider les éleveurs à mieux gérer la reproduction ;
  • des anti-infectieux injectables ;
  • des solutions de prévention via la micronutrition injectable, notamment des compléments minéraux permettant de lutter contre le stress oxydatif.

Virbac s’appuie sur une équipe de professionnels dédiés qui accompagnent les éleveurs sur le terrain en leur délivrant information, conseil et soutien technique pour optimiser leurs méthodes d’élevage tout en privilégiant la prévention.

DES INNOVATIONS MAJEURES POUR LES POISSONS & CREVETTES

Couplée à la pêche, l’aquaculture (qui regroupe l’élevage de poissons, crustacés et mollusques) représente la première source de protéines animales dans le monde, devant le porc et la volaille. Face à une production de la pêche de capture insuffisante pour couvrir les besoins, l’aquaculture est destinée à croître pour répondre à la demande. De la production locale à petite échelle à la production intensive sophistiquée, les élevages aquacoles à travers le monde sont exposés aux infections bactériennes, fongiques et parasitaires. Avec un savoir-faire global sur les segments eau froide et eau chaude, Virbac développe des solutions destinées aux productions aquacoles dans le monde entier : saumons, truites, tilapia, pangasius, crevettes... Cette offre est particulièrement axée sur la prévention des principales pathologies bactériennes et virales via des innovations majeures telle que la vaccination par voie orale. L’administration du vaccin dans la nourriture du poisson permet notamment d’éviter le stress de l’animal lié à une vaccination par injection et de diminuer les pertes et les coûts importants d’une vaccination dans l’eau. Autre moyen de prévention majeur : les immunostimulants. En agissant de manière biologique sur l'organisme pour augmenter la production d'anticorps, ces composés aident à renforcer les défenses immunitaires naturelles des différents animaux élevés en ferme aquacole et permettent de limiter le recours aux antibiotiques.