Rapport
annuel 2020

Télécharger le PDF

Sébastien Huron
Directeur général, groupe Virbac

Partout dans le monde, nos équipes
sont plus que jamais mobilisées pour servir
un secteur essentiel : la santé animale.

Vidéo

Nos équipes plus que jamais mobilisées

2020, une année hors du commun ?
Sans aucun doute, au vu des catastrophes naturelles d’une rare intensité qui ont touché plusieurs parties du globe, et bien sûr, de la pandémie Covid-19 qui a frappé le monde de plein fouet. C’est pourquoi, nous nous sommes mobilisés tout au long de l’année pour protéger la santé et la sécurité de nos collaborateurs et assurer du mieux possible la continuité de nos engagements pour la santé animale.

C’est-à-dire ?
Avec une augmentation des adoptions dans le monde depuis le premier confinement, prendre soin des animaux qui partagent nos foyers, en particulier ceux des personnes en situation d'isolement, était plus que jamais nécessaire. Nos équipes ont donc été en première ligne pour permettre aux chiens et chats de continuer à s’alimenter, à travers par exemple la création de webshops dans plusieurs pays d’Europe qui facilitent l’accès à notre gamme d’aliments particulièrement adaptés aux carnivores domestiques. Au Mexique et en Chine, soucieux de l’intégrité physique des animaux, nous avons apporté aux propriétaires une alternative à la castration chirurgicale avec notre implant pour la stérilisation réversible des chiens, déjà disponible dans toute l’Europe. Enfin, en 2020, nous avons ouvert une nouvelle voie dans le traitement des cancers canins grâce à une solution injectable inédite contre les tumeurs des mastocytes, deuxième cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les chiens.

Et du côté des animaux de production ?
Le niveau de mortalité et de morbidité dans les élevages est encore très élevé, alors que ces structures constituent une source d’apport protéique majeure pour “nourrir” les populations d’aujourd’hui et de demain. En 2020, nous avons mis à disposition dans les élevages vietnamiens et thaïlandais notre vaccin contre la circovirose porcine de type 2, contribuant à en limiter l’impact dans l’une des plus importantes zones de production au monde. En Australie, nous poussons plus avant la gestion des résistances antiparasitaires chez les bovins avec une innovation efficace contre des parasites multi-résistants. Enfin, avec l’acquisition d’une gamme de vaccins pour tilapia auprès d’Ictyogroup et la mise à disposition d’un anesthésique en Norvège, pays n°1 de la production mondiale de saumons, nous proposons désormais nos solutions aquacoles sur tous les continents et pour les espèces les plus porteuses (saumon, tilapia, crevette) pour répondre aux enjeux alimentaires mondiaux.

Et concernant la protection des équipes ?
En 2020, plus que jamais, nous avons placé l’humain au cœur de nos préoccupations. Les mesures sanitaires strictes mises en place très tôt dans nos différentes filiales en témoignent. En dépit d’un contexte sanitaire compliqué, plusieurs initiatives Great Place to Work ont vu le jour à travers le monde. En France, par exemple, nous avons déployé une charte du manager et intégré le feedback du collaborateur au manager dans l’entretien annuel. Autant d’initiatives et bonnes pratiques qui continuent à faire de Virbac une entreprise où, chaque jour un peu plus, il fait bon travailler. Les temps de crise sont aussi un excellent révélateur de nos valeurs et de nos forces. Tout au long de l’année, nous avons pu constater un engagement indéfectible de nos équipes à travers le monde et je tenais sincèrement à les en remercier. Cette culture d’entreprise unique, c’est celle qui nous anime au quotidien et qui nous donne aussi envie d’aller plus loin pour façonner le futur de la santé animale.

De quelle manière ?
Au sein de notre nouveau comité de direction Groupe, nous travaillons en étroite collaboration pour adapter notre stratégie à un monde en perpétuel mouvement. C’est le meilleur moyen d’en optimiser la robustesse et ainsi pérenniser l’avenir de l’entreprise. Alors que la crise sanitaire et économique bat son plein, nous avons continué à investir avec par exemple en 2020 le déploiement de Workday, notre nouveau système RH, dans le cadre d’un programme qui vise à améliorer l’expérience employé. Nous avons également donné une nouvelle impulsion à la transformation de nos opérations industrielles pour les rendre plus compétitives dans les années à venir avec des investissements importants prévus y compris dans le domaine digital, en particulier en France et aux États-Unis.

Quelles sont les perspectives ?
Nous allons concrétiser prochainement notre entrée sur le marché américain des animaux de production et poursuivre le déploiement de notre gamme d’aliments chiens/chats sur deux principaux marchés, les États-Unis et la Chine. À moyen terme, notre objectif reste la mise à disposition de produits à forte valeur ajoutée pour ceux qui prennent soin des animaux dans le monde entier. C’est pourquoi nous avons signé en 2020 plusieurs accords portant sur des molécules ou des technologies innovantes protégées par des brevets en biologie, reproduction ou dans le domaine des substituts aux antibiotiques. Enfin, nous lançons en 2021 un vaste programme “Virbac 2030” qui vise à définir le type de société que nous souhaitons construire dans les dix années à venir, en lien avec notre démarche développement durable.

Avec quels engagements ?
Au vu du contexte sanitaire, notre priorité reste la préservation de la santé et du bien-être de nos collaborateurs, tout en leur permettant d’explorer de nouveaux territoires au service de la santé animale, une activité essentielle pour l’équilibre des écosystèmes et la protection du vivant dans son ensemble. Nous allons également poursuivre nos efforts liés à la préservation de l’environnement en travaillant par exemple sur des produits encore plus respectueux dans ce domaine. Et plus globalement, continuer à faire des choix responsables pour un avenir durable en donnant à tous les niveaux de l’entreprise les moyens de contribuer à une approche toujours plus pérenne de notre activité.

Répartition du chiffre d'affaires par zone

Répartition CA mondialRépartition CA mondialEuropeAmérique latineAmérique du nordAsiePacifiqueAfrique & Moyen-Orient

Une entreprise en pleine santé

Habib Ramdani
Habib Ramdani,
directeur des Affaires Financières Groupe

En quoi cette année a-t-elle été marquante ?
D’abord, parce que malgré la crise Covid-19, 2020 s’inscrit dans la continuité de nos très bons résultats de ces deux dernières années. Elle marque aussi un vrai tournant pour le Groupe et sa situation financière avec la cession à MSD Santé Animale de nos antiparasitaires SENTINEL®.

Comment expliquez-vous ces résultats en pleine crise sanitaire ?
Notre secteur a très bien résisté car prendre soin des animaux reste une activité essentielle pour la planète. Chez Virbac, tout au long de l’année, nos équipes ont démontré une résilience et une capacité d’adaptation exceptionnelles. Cette mobilisation nous a permis de réaliser l’une des croissances les plus élevées de ces dernières années (+5,7% à taux de change et périmètre constants).

Quels ont été les facteurs de croissance ?
La progression de nos ventes est portée autant par les activités animaux de compagnie que de production et par toutes nos zones géographiques à l’exception des États-Unis. Elle est le résultat de la stratégie d’extension géographique de nos produits, notamment pour notre gamme nutrition et notre implant stérilisation. Le lancement de nouveaux produits contribue également positivement à notre chiffre d’affaires 2020. .

Et du côté des indicateurs financiers ?
Au-delà de notre performance, nous avons renforcé le contrôle de nos coûts et nos dépenses se sont réduites en raison de la Covid-19. Ces efforts ont fait progresser notre Ebit ajusté qui, en ratio de chiffre d’affaires et à taux constants, s’est amélioré de 1,4 point par rapport à 2019 pour se porter à 14,4%. Même si la cession des marques SENTINEL® correspond à un impact négatif d’environ 3 points sur notre ratio d’Ebita sur chiffre d’affaires, sur une base pro forma en année pleine au moment de la cession, elle aura permis en 2020 d’effacer entièrement notre dette. Cela nous permet de considérer d’éventuelles opérations de croissance externe pour compléter notre portefeuille produits et/ou notre présence sur certains marchés.

Quelles sont les perspectives de 2021 ?
Comme les années précédentes, nous visons de croître plus vite que le marché. À travers nos engagements au service de la santé animale, notre croissance devrait se poursuivre sur l’ensemble des régions, à l’exception peut-être du Chili, dont l’activité aquacole a été plus durement touchée par la crise.

Chiffres clés

(en millions d'euros)

à taux de change et périmètre constants (en %)

(en millions d'euros)

(en millions d'euros)

(en millions d'euros)

(en millions d'euros)

(en millions d'euros)

(en millions d'euros)

Explorer de nouveaux horizons pour toujours
mieux répondre aux besoins des soignants

Jean-Pascal Marc
Bertrand Havrileck,
directeur de la R&D Corporate
Biologique & Pharmaceutique

Chez Virbac, nous orientons depuis toujours les efforts de nos équipes R&D vers la recherche appliquée et le développement, avec un seul objectif : encourager l’innovation pratique au service de la médecine vétérinaire.

En 2020, malgré la crise sanitaire, nos équipes sont restées proactives dans la poursuite de leur mission. Grâce au développement depuis plusieurs années de la construction transverse et d’une responsabilité plus partagée des projets entre nos différents sites de R&D et nos partenaires aux quatre coins du monde, nous avons poursuivi à distance la très grande majorité d’entre eux. Une mise en réseau d’autant plus importante que le bon déroulement de ces projets est étroitement lié à la convergence des équipes du monde entier autour de programmes de développement communs élaborés grâce à l’intelligence collective. En parallèle, la mise en place de mesures de protection très strictes sur le terrain a permis de maintenir notre niveau d’activité dans les laboratoires.

Sur le plan du business development, nous avons abouti à la signature de dix partenariats de licensing-in technologiques, portant sur des molécules ou des technologies innovantes en biologie, reproduction ou dans le domaine très large des substituts aux antibiotiques. Concrétisant une dynamique impulsée il y a plusieurs années, ces accords illustrent notre volonté d’étendre notre présence dans le domaine de la recherche appliquée. Afin d’explorer, découvrir et partager des solutions de santé toujours plus différenciées pour les soignants du monde entier.

Australie : plus loin dans la gestion des résistances antiparasitaires

En Australie, 90% des élevages sont concernés par les résistances des parasites internes aux vermifuges dotés d’un seul principe actif. Mobilisés pour apporter une solution à ce problème dans un pays comptant plus de 26 millions de bovins, nous avons partagé en septembre 2020 la première combinaison antiparasitaire associant moxidectine et levamisole dans ce pays. Fruit d’un travail de recherche mené par nos équipes australiennes en collaboration étroite avec des universités locales, cette solution ingénieuse a d’ores et déjà reçu un accueil très favorable de la part des éleveurs locaux grâce à son efficacité contre des souches de vers australiennes multi-résistantes.

Emballages écoresponsables : Virbac accélère le mouvement

Toujours à l’écoute de la société et de ses évolutions, nos équipes R&D de Carros ont mis au point en 2020 un nouvel emballage innovant destiné à l’une de nos solutions injectables pour bovins, porcins et ovins. Issu de plusieurs années de recherche, ce nouveau système breveté est constitué d’une bouteille en verre protégée par une coque de silicone détachable, qui peut être réutilisée sur d’autres flacons. Bénéficiant de la parfaite étanchéité du verre tout en prévenant le risque de casse, cette solution ingénieuse facilite l’administration des traitements chez les animaux de production. Elle démontre notre engagement quotidien dans la mise au point de packagings plus efficaces et écoresponsables au service de la santé animale.

France et États-Unis : un pas de plus pour l’hygiène buccale des chats

70% des chats sont touchés par des maladies parodontales dès l’âge de deux ans. Soucieux de maintenir la relation qui unit le propriétaire à son animal, nous avons partagé en 2020 une innovation dentaire auprès des soignants français et américains. Spécifiquement conçues dans leur forme, leur goût et leur texture pour que les chats aient envie de les mâcher, nos nouvelles lamelles nettoient leurs dents, rafraîchissant ainsi leur haleine tout en renforçant leurs gencives. Mise au point grâce à la collaboration de nos équipes françaises et américaines, cette innovation apporte une solution efficace en faveur du bien-être et de la bonne santé des chats.

Transformation industrielle : Virbac garde le cap

Marc Bistuer
Marc Bistuer,
directeur des Opérations Industrielles
et Assurance Qualité Groupe

Rendre nos solutions de santé toujours plus accessibles aux soignants du monde entier grâce à un outil industriel fiable et performant : c’est cela, pour nous, œuvrer pour la santé animale.

En 2020, nos équipes ont joué un rôle moteur pour relever les défis engendrés par la crise Covid-19. Nous avons mis en place une nouvelle organisation du travail afin de maintenir la présence de nos collaborateurs sur l’ensemble de nos sites industriels dans le strict respect des gestes barrières. Malgré une capacité de production légèrement réduite, la mobilisation de chacun et un réel élan de solidarité nous ont permis de continuer à partager nos solutions de santé animale partout dans le monde.

Une même dynamique positive a continué d’animer le déploiement de notre programme de compétitivité industrielle Imago sur nos différents sites industriels en France. Quant au programme Odyssey, qui accélère la transformation de nos activités industrielles sur le plan technologique et organisationnel, il a poursuivi sa marche en avant en France et aux États-Unis grâce à la tenue d’ateliers en distanciel.

En 2021, nous poursuivrons les efforts liés à l’amélioration de notre performance industrielle. Ceci pour contribuer de manière toujours plus rigoureuse et efficace à la santé et au bien-être des animaux de production comme de compagnie.

Le programme Odyssey prend une nouvelle dimension

L’année 2020 a marqué une étape décisive dans le projet de modernisation de nos systèmes d’information. En novembre, l’important travail préparatoire mené par nos équipes a abouti à la sélection des éditeurs et des intégrateurs de notre nouvel ERP (progiciel de gestion intégré) et des trois solutions expertes couvrant les achats, les processus de fabrication et de contrôle qualité. En 2021, nous commençons désormais la mise en œuvre des nouveaux processus sur le terrain, avec la mise en place d’un socle commun pour la France et les États-Unis intégrant les quatre logiciels à horizon 2022. Plaçant l’humain au cœur de la transformation, le programme Odyssey mobilisera à terme près de 2 000 collaborateurs.

France : de nouvelles avancées dans le déploiement d’Imago

En 2020, nous avons maintenu l’élan du programme Imago avec le déroulement de plusieurs projets. Concernant la stérilité de nos environnements de production, la mise en place de rituels spécifiques couplée à la formation de nos équipes a permis de consolider la maîtrise de nos activités aseptiques. Côté investissement, nous avons vu plus loin en intégrant à nos équipements un robot pour le chargement automatique des flacons de notre gamme dermatologie, permettant aux collaborateurs concernés de se consacrer à des missions à plus forte valeur ajoutée. Enfin, nos équipes ont pris une part active dans la démarche de progrès : au cours de l’année, elles ont émis une trentaine de suggestions d’amélioration, dont plus de 2/3 ont donné lieu à une action concrète sur le terrain.

Vers un pilotage optimisé de notre performance industrielle

En 2020, nous avons instauré une nouvelle approche pour le pilotage de notre performance industrielle. Épaulées par un groupe de travail composé de collaborateurs opérationnels, nos équipes du contrôle de gestion ont mis en place des indicateurs de performance plus lisibles afin de mieux guider la prise de décision sur le terrain et améliorer le contrôle de nos coûts industriels. Grâce à l’harmonisation des tableaux de bord et une bonne appropriation par les équipes, cette nouvelle méthode de pilotage contribuera à maintenir notre système de production à un haut niveau d’efficacité et de conformité avec les plus hauts standards qualité internationaux.

Au plus près des soignants du monde entier

Nathalie Pollet
Nathalie Pollet,
directeur Global Marketing
& Business Optimization

Chez Virbac, nous savons combien la relation personnalisée qui nous unit aux vétérinaires, éleveurs et propriétaires d’animaux partout dans le monde est essentielle pour bien comprendre et répondre à leurs attentes.

En cette année marquée par la crise sanitaire, la volonté de maintenir ce lien a été plus que jamais au centre de toutes nos attentions. Malgré l’impossibilité d’effectuer des visites physiques chez nos clients, toutes nos équipes sont allées de l’avant en animant de multiples lancements de produits et sessions de formation à distance, via des webinaires réunissant parfois plusieurs centaines de participants.

Cette belle mobilisation nous a permis de poursuivre notre contribution aux grands enjeux de la santé animale. Pour améliorer la qualité de vie de nos animaux, nous avons mis à disposition un nouveau traitement innovant contre les tumeurs cutanées canines et continué le déploiement de notre implant pour la stérilisation réversible du chien dans plusieurs pays. Enfin, nous avons accru la disponibilité de nos gammes nutrition, hygiène et suppléments nutraceutiques grâce à la multiplication de nos plateformes de vente en ligne pour rendre nos solutions de santé toujours plus accessibles à ceux qui prennent soin des animaux.

S’engager pour la santé animale, c’est aussi soutenir l’élevage durable. Plusieurs acquisitions dans le domaine de l’aquaculture nous permettent aujourd’hui de partager nos solutions de santé sur les trois espèces les plus consommées dans le monde (crevettes, saumons, tilapias) et sur tous les continents, favorisant ainsi le développement d’une protéine animale d’avenir pour nourrir la planète.

Europe et États-Unis : une nouvelle voie dans le traitement des tumeurs cutanées canines

En avril, à l’occasion du premier Virbac Oncology Summit, nous avons partagé un traitement innovant des mastocytomes, la forme de cancer cutané la plus fréquente chez le chien. Solution injectable inédite, elle s’administre directement dans la tumeur, entraînant sa destruction dans 75% des cas. Récompensée en décembre par le prix de l’innovation du principal congrès vétérinaire français pour animaux de compagnie, elle vient offrir une nouvelle option efficace et facile d’utilisation. Tout au long de l’année, nos équipes ont fait preuve d’un fort engagement pour partager cette solution auprès de l’ensemble des vétérinaires européens et bientôt aux praticiens américains.

Aquaculture : un pas de plus vers une aquaculture durable

En 2020, nous avons poussé plus avant notre engagement en faveur de la filière aquacole en nouant un important partenariat avec Ictyogroup. Il nous permet de mettre à disposition une gamme de vaccins innovants pour tilapias en Afrique, Asie et Amérique latine. En parallèle, nous avons conclu un accord avec la société de biotechnologie Pebble Labs pour le co-développement de nouvelles solutions dédiées à la prévention des maladies aquacoles, dont le syndrome White spot, responsable de pertes importantes dans les élevages de crevettes du monde entier. Ces deux coopérations majeures viennent confirmer notre volonté de répondre de manière durable à la croissance des besoins alimentaires mondiaux.

Gestion de la reproduction : notre solution éthique étendue à de nouveaux pays

Courant 2020, nos équipes ont proposé aux vétérinaires chinois, uruguayens et mexicains le premier implant induisant une infertilité temporaire chez le chien mâle. Placé en sous-cutané, cet implant à base de desloréline permet de stériliser le chien et de contrôler certains comportements de manière réversible. Après l’Europe, ces lancements constituent une nouvelle étape en vue d’offrir une alternative éthique à la castration chirurgicale aux praticiens et propriétaires d’animaux du monde entier. En 2022, nous donnerons une nouvelle impulsion au déploiement de cette solution, grâce à sa mise à disposition au Brésil, en Colombie et au Chili.

L’humain, notre atout majeur
au service de la santé animale

Francesca Cortella
Francesca Cortella,
directeur des Ressources Humaines
Groupe

Plus que jamais, l’année 2020 a illustré l’une de nos valeurs les plus essentielles : l’attention que nous portons depuis plus de 50 ans à chacun de nos collaborateurs.

Dès le début de la pandémie, la santé et la sécurité de nos employés ont constitué notre priorité absolue. Partout dans le monde, nous avons été à pied d’œuvre pour déployer toutes les mesures permettant de protéger nos équipes tout en assurant la continuité de nos engagements au service de la santé animale.

Dans ce contexte, l’engagement de chacun a constitué un élément moteur. La crise a révélé l’incroyable solidarité liant nos équipes aux quatre coins du globe. À notre siège de Carros, de nombreux collaborateurs se sont portés volontaires pour aider au respect des mesures barrière sur le terrain ; d’autres ont réorganisé leurs activités, par exemple pour livrer du matériel informatique à domicile ou distribuer des paniers repas aux équipes de production. En parallèle, nous avons su faire preuve d’agilité et rester efficaces à distance en adoptant les nouveaux modes de collaboration induits par le développement du télétravail, tout en veillant à maintenir un lien étroit entre nos collaborateurs.

L’allant collectif dont nous avons fait preuve a souligné toute la force de notre culture d’entreprise. La poursuite du déploiement de nos programmes RH internes contribue à la renforcer et à permettre à nos équipes de continuer à vivre une aventure humaine unique.

Groupe : vers des processus d’évaluation plus ouverts

En novembre, nous avons déployé notre nouveau système d’information RH dans toutes nos filiales. Leader dans ce secteur, la plateforme intégrée de dernière génération Workday nous permettra de déployer progressivement des processus optimisés, favorisant l’engagement de celles et ceux qui, chaque jour, façonnent l’avenir de la santé animale. Parallèlement à cette étape clé, nous avons fait évoluer l’entretien annuel d’évaluation grâce un groupe de travail réunissant des collaborateurs de fonctions et de pays différents. Intégrant les observations de notre dernière enquête interne, cette évolution simplifie le processus d’évaluation tout en renforçant la place de l’échange, grâce à la possibilité pour le collaborateur de partager son feedback avec son manager.

Groupe : renforcer le lien collaborateur-manager

Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, nous avons continué à avancer dans le déploiement des initiatives liées à la démarche Great Place to Work. En France, l’une des réalisations les plus importantes a été le partage en juin d’une charte du manager. Élaborée par un groupe de travail composé de collaborateurs et de managers, elle vient préciser les comportements attendus et les bonnes pratiques dans ce domaine autour de dix thèmes clés. Son déploiement contribuera à renforcer la relation de confiance qui unit collaborateurs et managers, nous permettant de franchir une étape supplémentaire vers une culture d’entreprise toujours plus participative.

France : au plus près des victimes de la tempête Alex

Au mois d’octobre, l’ensemble des équipes de Carros se sont mobilisées afin de venir en aide aux sinistrés de la tempête Alex, survenue dans l’arrière-pays niçois et mentonnais. Un élan de solidarité est né pour soutenir nos 24 collègues touchés par les inondations, certains d’entre eux ayant pu bénéficier d’un logement temporaire, d’un prêt de véhicule, ou encore du don de jours de congés entre salariés rendu possible par un nouvel accord d’entreprise. En collaboration avec l'Agence du médicament et l'Ordre des vétérinaires, les équipes de nos entités françaises se sont également engagées auprès des vétérinaires et propriétaires d’animaux des vallées de la Vésubie et de la Roya, leur livrant médicaments et vaccins, ainsi que près de deux tonnes d’aliments pour chiens et chats.

Développement durable

Culture d’entreprise, responsabilité économique et sociale, citoyenneté, environnement :
depuis plus de 50 ans, Virbac poursuit une politique qui s’inscrit dans la durée.

Découvrir
nos engagements

Rapports financiers

Informations trimestrielles, rapports semestriels et annuel…

Accéder

Gouvernance Groupe